Photographies de Nicolas Lobbestaël extraites du livre Régalades écrit par Victoire Loup aux Editions Hachette Cuisine

NOS PRODUITS DANS LA SÉLECTION DU LIVRE RÉGALADES

La journaliste Victoire LOUP a recensé les 500 produits d'exception à avoir chez soi, et nos producteurs sont mis à l'honneur ! Découvrez ce qu'elle a pensé de nos pépites italiennes et commandez-les pour les déguster à la maison.

Découvrez, commandez, dégustez !

Crèmes de noisettes, amandes et pistaches Teo & Bia

" Souvent citée comme l'une des meilleures pâtes à tartiner, la nocciolata bio Teo&Bia repose sur une recette simple : très peu d'ingrédients pour laisser s'exprimer des matières premières de très haute qualité. 47% de noisettes du Piémont, du cacao et du sucre de canne pour un goût exceptionnel avec une attaque de noisettes puissante, suivie de la douceur du cacao. On retrouve la même texture fondante dans leur crème d’amandes, et surtout dans la petite dernière, la crème de pistaches de Sicile. Ces crèmes artisanales sont préparées manuellement, dans un laboratoire minuscule sans aucun employé mis à part la famille de Giuseppe Magnè : sa femme, sa belle-mère, et son fils Matteo. Elles sublimeront un yaourt, une glace, un café, et sont diaboliques directement dans le pot à la petite cuillère ! "

Pâtes sèches Pasta Mancini

" Ecco là ! Les meilleures pâtes pour tous les jours, pour se sentir comme un étudiant version trois étoiles. Le pastificio agricolo Mancini est l'un des plus célèbres producteurs de pâtes artisanales, situé dans les Marches sur la côte Adriatique. La famille y cultive son propre blé en agriculture raisonnée, juste à côté du pastificio installé au beau milieu des champs. Attrapez vos fourchettes (et surtout pas cuillères !) : bucatini, spaghetti chitarra, paccheri, linguine, fusilli, maccheroni, penne, rigatoni, spaghettoni, et même les géniales curve (la partie ronde des spaghetti qui sèchent, upcyclée dans ce paquet)... "

Artichauts entiers à l'huile Mirogallo

" On n’a pas tous les jours la chance de manger des produits issus de terres classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est pourtant ce qu’il se passe au moment de déguster les artichauts entiers à l’huile de la Masseria Mirogallo, cultivés à Matera dans la Basilicate au sud de l’Italie. Depuis la fondation de leur exploitation en 1998, les trois frères Gennaro, Francesco et Massimo Mirogallo y conçoivent des bocaux d’exception : les légumes qui les garnissent sont issus de variétés anciennes, récoltés à la main puis sélectionnés, coupés, blanchis, et enfin mis en pots avec de l'huile d'olive extra-vierge. De quoi agrémenter une salade, des pâtes, une bruschetta aussi bien qu’à manger comme ça, en appréciant du bout des doigts ce mets d’exception si facile à consommer. "

Cantucci Mattei

" Les cantucci aux amandes, aussi surnommés biscuits de Prato (leur ville d’origine), sont l’œuvre d’un savoir-faire transmis depuis des siècles. Plus qu’une institution en Toscane, Mattei est le confectionneur de cantucci par excellence. Leur sachet bleu iconique renferme ces petits croquants façonnés main et élaborés selon la recette d’Antonio Mattei, vieille comme les cantucci : elle date de 1858 ! La pâte encore chaude est tranchée en fines lamelles avant d’être enfournée à nouveau. Un peu secs, parfois granuleux mais toujours savoureux avec son doux goût d’amandes, ça croque sous la dent ! Pour sortir un peu de la tradition, on choisit des cantucci goût pistaches-amandes ou chocolat noir. Ancrés dans les coutumes italiennes, on trempe ces cantucci porte-bonheur dans du vino santo, mais c’est tout aussi bon avec un thé ou un café ! "

Pane Carasau Sunalle

" Les locaux le surnomment « papier à musique », en raison du bruit qu'il fait quand le croque. Emblématique de la Sardaigne, le pane carasau est fait de fines tranches croustillantes de pain toasté, presque transparentes. La légende raconte même que les bergers emportaient ces pains craquants, préparés par leurs femmes, pour passer de longs mois dans les montagnes. En 1991, Sara et Maria Urrai décident qu'en plus d'être belle-sœurs, elles vont remettre en route un ancien four de Fonni, la ville la plus haute de l'île. La famille aux sept filles travaille au quotidien pour produire des pains pleins de croquant. Idéal à l’aperitivo, pour faire crac-crac avec de la charcuterie et du pecorino sardo !  "

Noisettes du Piémont Teo & Bia

" La noisette du Piémont a le droit de prendre la grosse tête : elle est reconnue comme la meilleure au monde ! Il s’agit de la variété Tonda Gentile delle Langhe, strictement biologique et IGP, avec une légère torréfaction qui lui confère son parfum intense et capiteux. Ces noisettes sont idéales à croquer seules en apéritif ou à tout moment de la journée, elles accompagnent aussi parfaitement le chocolat, les glaces et les fromages frais et secs. On les retrouve ici décortiquées par la famille Magné, aux commandes de l’entreprise Teo&Bia qui crée ce délice intersidéral nommé nocciolata !  "

Amaretti Artemisia

" Les frères Cesare et Franco Farroni fondent Artemisia en 1998, trouvant la Botte secrète des meilleurs produits italiens. Leurs amaretti au cœur tendre sont faits main dans les Abruzzes, une région à l'est de Rome allant de l’Adriatique aux Apennins. La traduction littéraire d’amaretti signifie « petits amers » : d’un croustillant souvent surprenant, les amaretti dissimulent des notes d’amertume derrière la douceur de l’amande. Ce sont de traditionnels biscuits italiens tantôt durs tantôt mous, souvent accompagnés d’un digestif ou d’un café pour clore le repas. Composés d’amandes, de sucre et de blancs en neige, ces petits biscuits sont sans gluten – et réconcilieront même les plus Californiens des Italiens. "

Mais aussi...

Olives Taggiasche Macina Ligure

" Des petites olives conservées dans l’huile d’olive extra vierge 100% italienne ! Les Taggiasche ont une couleur rouge foncé belle comme un soleil couchant, avec une texture tendre qui les rend uniques. Les arbres qui donnent ce type d'olive sont des vieilles âmes : des oliviers centenaires plantés dans les temps anciens par des moines, et cultivés en terrasses surplombant la mer. Elles sont divines en apéro, mais aussi à ajouter aux salades et aux plats de poisson ou de viande. La Macina Ligure a été fondée par une famille d'agriculteurs traditionnels qui, génération après génération, cultive les plantes typiques des champs de Ligurie, en particulier le basilic et les plus belles olives ! "

Aranciata et limonades Plose

" L’histoire de l’eau de Plose remonte à 1952, lorsque Giuseppe Fellin récupère et fait analyser l’eau des sources du Mont Plose dans les Dolomites. Fort satisfait du résultat, il la met en bouteille quatre ans plus tard et crée des boissons très très fraîches ! C’est cette eau qu’il utilise pour faire son aranciata, boisson fétiche des Italiens, pétillante et rayonnante. Un soda à l’orange qui disqualifie d’office l’Orangina. De l’eau Plose, du jus d’orange méditerranéen, très peu de sucre et basta così. Mis à part cette orangeade, Plose a toute une ribambelle de boissons pour nous garder au frais tout l’été : citronnade, limonade au pamplemousse, thé vert bio, thé au citron bio, thé à la pêche bio et chinotto, le cola rital ! "

Crackers italiens Crocca in Bocca

" Vous allez complètement craquer pour ces crackers artisanaux au petit nom « crocca in bocca » qui veut littéralement dire qui « croque en bouche ». Des crackers croquants comme tout, pour tous les goûts : nature, sésame, pavot, poivre noir-baies roses, ou encore parmesan. Ces crackers sont ceux de la boulangerie artisanale de Vérone tenue par Paola et Antonio Dalla Val, qui sélectionnent des ingrédients de qualité pour leur pâte. Cette pâte, ils la laissent lever tranquillement pendant vingt heures avant d’être badigeonnée d’une huile d’olive italienne 100 % extra vierge, et hop ! Le cracker se fait dorer la pilule longuement au four à basse température, juste ce qu’il faut pour prendre un peu de couleur. Ils trouvent leur place à la table de l’apéro, se trempent dans des dips en tout genre, ou se présentent sur un plateau de fromage-charcut’. "

Gressins Locanda la Posta

" Une histoire familiale où chacun des Genovesio transmet de père en fils sa recette secrète de gressins, ces longs pains fins du Piémont. Une base simplissime de farine, d’huile d’olive et de sel qui nous laisse penser que c’est peut-être tout l’amour qu’ils mettent dedans qui les rendent si bons ! Des gressins classiques aux gressins au romarin en passant par ceux aux olives et d’autres au sésame, la collection de Locanda La Posta ne cesse de s’agrandir depuis 1675. Mais le mélange le plus fou reste celui des gressins au chocolat : des bâtonnets enrobés de chocolat noir tel un mikado géant. Qui n’en a jamais rêvé ? En dessert ou au goûter, pour touiller son café, c’est toujours le moment de déguster ces dingueries chocolatées. "

Tomates cerises des Pouilles Paglione

" Tomates Grande Vitesse : il ne faut compter que douze heures entre la cueillette et la mise en pot entières, à l’eau avec une pointe de sel. Dans les Pouilles, l'Azienda Agricola Paglione cultive depuis plus de vingt ans le Pomodorino Pugliese et son jaune ami le Pomodorino Giallo, et ce en bio dans le plus pur respect de la saisonnalité. Les bébés tomates ainsi conservées sont disponibles toute l’année et se battent pour pavoiser sur les meilleures bruschette, dans les sauces onctueuses ou à même les soupes de légumineuses. Et si leur goût est à tel point inimitable, c’est qu’il reflète les racines rurales de la famille Paglione et l'expérience qui a été transmise sur quatre générations. Une passion du produit qui se ressent dans la casserole et l’assiette ! "

Huile d'olive fumée au bois de hêtre Muraglia

" Il a fallu trois ans d'expérimentation pour que Muraglia mette au point son inégalée huile fumée au bois de hêtre naturel. L’huile monovariétale à base d’olives Peranzana est pressée à froid sur pierre puis fumée au printemps, lorsqu’il ne fait pas trop chaud et qu’elle est prête à absorber les arômes. Alors déposée sur de minces plateaux dans une pièce dédiée, la fumée du bois la pénètre petit à petit sans altérer la température naturelle de la pièce. Et si le fumage apporte incontestablement une saveur intense et ardente, elle est aussi un atout de conservation puisque la durée de conservation du flacon se trouve augmentée de deux ans ! Tout bénéf’ sur des viandes, des carpaccio, des légumes grillés ou encore sur une tartine avec un peu de ricotta. "

Pesto alla genovese Macina Ligure

" Basilic frais, huile d’olive extra-vierge, noix de cajou, basilic, sel, pignons : voilà la formule magique pour la sauce verdoyante la plus populaire de la Botte ! L’entreprise familiale La Macina Ligure cultivant depuis plusieurs générations son propre basilic, son pesto alla genovese coche toutes les cases avec sa texture crémeuse, son parfum intense et son goût équilibré. Le tout sans être pasteurisé puisque le produit se conserve seulement avec le sel de la préparation. De quoi habiller des plats de pâtes à foison, surmontés d’une quantité non-négligeable de parmesan pour une expérience ritale totale. "

Riz Gli Aironi

" Ils ont un grain les Perinotti… ou plutôt plusieurs ! Cela fait cinq générations que la famille perpétue la traditionnelle culture du riz importée au XIIe siècle par les moines cisterciens à Lignana, dans la province de Vercelli. C’est aujourd’hui Michele et son partenaire Gabriele Conte qui ont repris l’exploitation. Adepte des préceptes Slow Food, ils préservent le germe du grain de riz afin d’en conserver tous les apports en vitamines et en minéraux. Et parmi leurs grains à ne pas moudre : des riz à risotti que sont le Carnaroli ou le Viale Nano IGP, le complet naturellement noir Venere, le très rouge rubis riche en fibre et légèrement sucré Rosso Selvatico. "

Risotti Gli Aironi

" Miam miam miam : le risotto est le plat-séduction par excellence, et pour le faire avec brio, autant se référer aux spécialistes. C’est ainsi que Gli Aironi propose des risotti prêts à cuire, sains et savoureux, conçus avec la crème de la crème des ingrédients : le riz de la famille Perinotti cultivé depuis cinq générations au cœur du Piémont dans le respect des préceptes de l'agriculture Slow Food, des aromates, de bons légumes… En résultent d’excitants risotti, des plus iconiques (les meilleures ventes sont ceux aux asperges, aux champignons et à la truffe) jusqu’aux plus extravagants (pois chiches-speck, morue-pommes de terre, choux vert-anchois, ortie…) ! "

Pâtes aux œufs Santoni

" Tous les ingrédients viennent du même village de Monte San Pietrangeli ! Depuis trois générations, Pasta Santoni produit des pâtes haut-de-gamme à partir d'œufs de poule élevées au sol dans la ferme Bracalente, et du blé (variétés Levante-Maestà-Nazareno) de la famille Mancini. Une recette qui n’a pas changé depuis la nonna Maria Santoni qui a construit le premier atelier il y a cinquante ans. La pâte est pétrie manuellement, fidèle au goût d’autrefois avec une texture qui accroche la sauce. À plonger quelques minutes dans un grand volume d’eau bouillante salée : pappardelle, lasagne, tagliatelle, chitarrina, maccheroncino, tagliolino, tostina, tostarella, fettuccine… "

Voilà de quoi se régaler et épater ses invités avec de bons produits naturels que nous sommes allés sélectionner nous-même sur place en Italie auprès de ces petits producteurs qui ont les pieds sur la terre et les mains dedans !